Talbot Lago T26L (France)

La Talbo Lago T26L entre dans l’histoire en 1950. Vincent Auriol, ministre dans le gouvernement Léon Blum et qui assure le premier septennat de la IVe République en janvier 1947, assiste alors à la victoire de Louis Rosier au volant d’une Talbot Lago T26, lors des Vingt-Quatre Heures du Mans. Séduit, il décide de remiser la vieille Renault Suprastella, jusque-là voiture présidentielle.

Sous son mandat et celui de René Coty, la voiture officielle de l’Elysée est désormais une Talbot Lago, relookée à l’occasion par le maître carrossier Saoutchik. Ce couturier automobile s’était déjà fait remarquer pour le design de la Delage D8-120, présentée au Salon de 1939, mais livrée, en raison du conflit, en 1946. Saoutchik avait préservé la belle motorisée des appétits du IIIe Reich, en la murant dans ses ateliers…

Pour la Talbot, il adapte la carrosserie au besoin présidentiel. Cette torpédo peut être utilisée en berline, en coupé chauffeur ou en décapotable, notamment pour descendre les Champs-Elysées lors de visites officielles.

Pays: France
Dirigeant: René Coty
Mandat: 1954 > 1959
Marque: Talbot
Back to top