Renault Espace V (France)

La Présidence de la République disposait de Renault Espace V dès 2016 sous François Hollande. Emmanuel Macron roulait donc à bord d’un modèle qui ne différait guère du modèle grand public (du moins extérieurement car équipé d’un blindage notamment).

Pour le 14 juillet 2019, Renault a livré à l’Elysée un nouvel Espace réaménagé et qui a nécessité plus d’un an de préparation. Extérieurement, on remarque les changements à la calandre. Celle-ci est ornée d’un drapeau tricolore tandis que l’embossage chromé de custode arrière reçoit les initiales de la République Française. La teinte choisie est un Bleu Crépuscule (code 472). L’aménagement intérieur, avec 2 sièges indépendants à l’arrière, est celui de l’Espace Executive, la version « navette » de l’Espace adaptée aux voitures avec chauffeurs. Le modèle est soigné dans ses détails avec à notamment un cuir capitonné bleuté pour les contre-portes. Les places intérieures gagnent 12 cm par rapport à un Espace normal, les tablettes aviation et la boîte à gants sont supprimées. La disparition de cette dernière permet d’agrandir l’espace pour l’officier de sécurité installé à l’avant. Les sièges, ornés des initiales RF eux aussi, ont été dotés d’une sellerie préparée par Renault Design avec plusieurs mousses dont une à mémoire de forme pour plus de confort, tandis que la console centrale a été dessinée pour ranger des dossiers.

Entrevu en amont du défilé, ce nouvel Espace Présidentiel a transporté Emmanuel Macron dimanche 14 juillet 2019 de l’Elysée jusqu’au Rond Point de l’Etoile où il est monté à bord de l’Acmat VLRA Command Car. Le véhicule a depuis rejoint les garages de l’Elysée, au sein duquel le choix peut se porter également sur la Citroën C6, la Renault Vel Satis, le Peugeot 5008 ou la Citroën DS7 Crossback.

Pays: France
Dirigeant: Emmanuel Macron
Mandat: 2017 >
Marque: Renault

Back to top