Citroën DS7 Crossback (France)

Un SUV comme véhicule d’apparat

Dimanche 14 mai 2017, le nouveau Président de la République, Emmanuel Macron, a fait sa première apparition à bord de la DS7 Crossback, en descendant les Champs-Elysées à son bord, quelques minutes après son investiture. Un événement qui intervient six mois avant la commercialisation du véhicule (prévue début 2018). Le président dispose donc d’un exemplaire de pré-série adapté à ses besoins.

C’est aussi le premier à circuler à bord d’une voiture autonome puisque le DS7 Crossback Présidentiel (couleur Bleu Encre) est équipé du DS Connected Pilot. Le président a aussi le privilège de tester la nouvelle suspension Active Scan Suspension qui adapte l’amortissement au profil de la route.

Le véhicule a été blindé, équipé d’une capote en toile à ouverture électrique, d’une barre de maintien permettant de se tenir debout et de feux à Led spécifiques. Ce modèle unique accueille quelques aménagements : porte-drapeau, signatures de la République Française (sur la console centrale et les logos apposés sur la carrosserie) et un toit découvrable (en lieu et place du toit en verre panoramique). L’habitacle est habillé d’une sellerie en cuir noir Art Leather et se distingue surtout par une Toile de Laque conçue par l’Atelier Maury.

La DS7 Crossback présidentielle n’est pas la propriété de l’Elysée, mais un prêt gracieux du groupe PSA.

Pays: France
Dirigeant: Emmanuel Macron
Mandat: 2017 >
Marque: Citroën

Back to top